Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /customers/4/4/7/bastienpaccaud.com/httpd.www/wp-content/themes/verticality/lib/php/extra.class.php on line 429 Bastien Paccaud » Photographies » Le Rig Shot, comment faire ?

Le Rig Shot, comment faire ?

Hello tout le monde,

Je pense souvent à écrire des articles pour mon site mais je prends rarement le temps de le faire…  Vilain !
Il fallait donc que je corrige cela en vous proposant un post au sujet du Rig Shot, sujet qui intéresse bon nombre de photographes qui évoluent dans le domaine automobile.

Mon premier Rig Shot

RigShotA8W12Audi A8 W12, Exifs : 16mm, f/3,5, 2s, ISO 400.

Mais c’est quoi le Rig Shot ?

Le Rig shot (photo ci-dessus) est une pratique photo qui sort un peu du commun et qui permet de créer un effet de vitesse prononcé sur une voiture roulant à (très)faible allure.
Cette technique donne la possibilité de faire croire que le véhicule se déplace à haute vitesse (au dessus de 100km/h), tout en ayant les libertés de cadrage qu’un photographe n’aurait pas eu s’il voulait créer cet effet en roulant à vitesse réelle. L’effet se rapprochant le plus du Rig Shot est le Rolling shot (photo ci-dessous), le rolling shot oblige le photographe à disposer d’un deuxième véhicule, se placer dans celui-ci et se déplacer à une vitesse quasi identique au véhicule shooté, les rendus de vitesse seront quasi similaires entre un Rolling Shot et un Rig Shot, avec tout de même, un léger avantage pour le Rig.

Voici un Rolling Shot que j’ai réalisé sur une Harley-Davidson Electra Glide Limited.
Ici, j’étais dans le coffre d’une voiture et nous nous déplacions à la même vitesse, environ 50km/h.

Rolling shot HDavidsonExifs : 35mm, f/14, 1/25s, ISO 100.

Alors pourquoi vous parler de Rolling Shot vu que l’article traite du Rig Shot ?

Et bien pour que vous puissiez voir la différence entre les deux techniques et distinguer les avantages et inconvénients de chacune d’entre elles.

Avantages du Rig : Liberté dans les cadrages et placement du boitier dans les endroits improbables, permettant de donner un plus à la composition de l’image. Impression de vitesse plutôt esthétique et difficile à reproduire avec d’autres techniques. Possibilité de shooter dans un espace restreint et sur une courte distance (déplacement lent du véhicule).

Inconvénients du Rig : Contrairement au Rolling Shot qui ne nécessite pas de matériel spécifique, le Rig Shot demande d’investir dans du matériel, d’être un minimum bricoleur, si vous voulez limiter les frais, et d’avoir de bonnes bases sur Photoshop. En effet, la présence de la barre dans le cadrage cache une partie de la composition et il va faloir la remplacer par de la matière dans Photoshop. Il est aussi impossible de shooter sur route ouverte contrairement au Rolling Shot,  assis sur un siège avec la ceinture 3 points.  😉


Quel Matos ?

Pour un bon Rig, il faut du bon Matos… N’essayez pas de trouver du matos trop bon marché au risque de faire tomber votre matériel au sol pendant les prises…

Voici dans quoi j’ai investi :

Pour info vous pouvez acheter le Magic Arm sans le plateau, mais il permet un gain de temps pour mettre/enlever le bloc lors des sessions, et ce n’est pas négligeable, si vous devez visser/dévisser votre bloc sur le bras à chaque fois cela devient vite rébarbatif. 

  • Une barre de Rig, il est possible d’en trouver sur le Web en cherchant un peu, pour ma part j’ai fait appel à un pote qui est meilleur que moi en soudure pour sa fabrication, et je le remercie pour la qualité du travail fourni !

 


 

Réalisation de la photo,

Le Rig nécessite un peu de préparation, ne pensez pas arriver sur le lieu du shoot et commencer les prises de suite. Je vous conseille donc d’arriver en avance pour repérer un peu les lieux et vous permettre de préparer votre composition comme il se doit.

Pour l’installation du matériel, il y a quelques précautions à prendre, en particulier sur l’endroit où vous allez placer les ventouses, en effet si vous cumulez le poids de la barre et du combo « magic arm/bloc/objectif » suspendu au bout de celle-ci, les ventouses vont forcer sur la carrosserie, je vous conseille donc d’éviter de placer une ventouse en plein centre du capot ou du toit au risque de déformer la carrosserie…
Arrangez-vous pour avoir une carrosserie la plus propre possible, et non glissante car certains produit utilisés pour le lustrage des voitures limitent la capacité d’adhérence des ventouses.
Placez vos ventouses le plus loin l’une de l’autre pour limiter les mouvements de la barre, il ne faut pas oublier qu’une barre de rig mesure entre 3 et 6 mètres et qu’avec le poids du matériel et les mouvements de caisse dus aux aspérités de la route, la barre bouge beaucoup…
Une fois vos ventouses fixées, il faut serrer les clamps sur celles-ci. Ensuite, fixez la barre en serrant les clamps. Vous n’aurez plus qu’a accrocher le Magic Arm sur la barre avec le 3ème clamp puis crocher le bloc sur le Magic Arm. L’étape finale étant de gérer votre cadrage grâce à la liberté de mouvement procurée par le Magic Arm 😉

Backstage mercos
Photo Backstage, que vous puissiez voir le montage, vous remarquerez mes qualités de « Photoshopeur » pour les plaques !

Pour les réglages, il faut un temps de pose assez long pour créer l’effet de vitesse, comptez entre 1 et 3s en fonction des conditions, pour le reste des réglages, je ne vais pas vous apprendre la photo hein ;). Juste une précision concernant le temps de pose, si vous voulez shooter en plein jour, il vous faudra vous munir de filtres ND car même en fermant à fond et en baissant les iso,  vous n’atteindrez jamais les 2s de pose… Grace à leur opacité vous limiterez l’apport de lumière et pourrez allonger votre temps de pose. Pour ma part, je suis équipé d’un porte-filtres et filtres LeeFilters qu’il m’arrive de cumuler avec  des filtres Formatt-Hitech (un peu moins chers, mais tout aussi bons).

Le rendu à la prise,

Rigbasetuto

Voici la photo brute une fois la prise effectuée, on voit clairement que j’ai plus fait attention à ma compo plutôt qu’à éviter d’avoir trop de barre dans le cadre…
Oui, car en fonction de la manière dont vous placez votre barre ou bloc sur la barre, celle-ci sera plus ou moins présente dans le cadre, pour les personnes n’étant pas encore super à l’aise avec Photoshop ou qui ne veulent pas passer trop de temps à retoucher la photo, je vous conseille de faire attention à cela. Ce n’est pas une fois arrivé sur le pc qu’on pourra revenir en arrière 😉

Perso, je n’y fait pas trop attention, je sais qu’il y a toujours un moyen de rattraper les choses avec un peu de pratique, à croire que j’aime me faire C**** des fois ^^

Passons sur Photoshop,

Je ne vais pas vous détailler toutes les étapes de ma retouche, ce serait bien trop long pour un « Tutoriel » sous forme d’article.
Ici, la barre et son ombre ont été supprimées, vous remarquerez qu’il y a pas mal de boulot pour « re-créer » une partie du bâtiment en haut à droite. pensez bien à tous les petits détails qui peuvent faire la différence sur ce type de retouches, comme les reflets de la barre dans la carrosserie. A l’avenir, je pense peindre ma barre d’une couleur matte pour limiter ces reflets.

Rigbasesansbarre

Pour la suite, j’ai ajouté des nuages avec des brushs, je leur ai appliqué un flou directionnel, j’ai ajouté quelques calques de courbes pour faire ressortir la route par exemple et ajouter du contraste sur l’ensemble de la photo. A partir de ce moment, nous sommes dans l’esthétique de la photo et plus vraiment dans la retouche à proprement dit.

Rignuages

Pour finir et donner un plus à la photo, j’ai appliqué un calque de Dodge & Burn, je bosse à la tablette graphique et je trouve que ce type de calque est quasiment indispensable quand on veut ajouter une touche perso, surtout qu’il permet de souligner les lignes de carrosserie en particulier sur cette belle Série 3 .

RigD&B

 

Photo Finale

RigShotSteevieArrière

Voilà, vous avez toutes les bases nécessaires pour réaliser vos premiers Rig Shots, j’espère que ces explications et quelques conseils vous auront aidé à réaliser vos idées en matière de Rig.

Et voici une galerie pour que vous puissiez faire défiler les photos et voir les évolutions entre chaque retouche. (Cliquez dessus pour l’agrandir)

Rigbase

« 1 de 5 »

Cette galerie vous présente les Rigs que j’ai déjà effectué. (Cliquez dessus pour l’agrandir)

« 1 de 6 »

 

1 Comment

  1. by AnnaLynne on 5 octobre 2015  19:17 Répondre

    Un article très intéressant et complet ! Les photos sont magnifiques :)

Leave a reply

Your email address will not be published.